<< Retour aux actualités

Le point sur Echiquier Agressor

Echiquier Agressor vient tout juste de fêter son 25e anniversaire. Sur cette période, la valeur du fonds a crû de plus de 12% par an contre 5% pour son indice de référence. Cette performance repose depuis l’origine sur  trois principes simples mais  essentiels : un portefeuille concentré de fortes convictions, une connaissance approfondie des entreprises comme de leurs managers, et une approche opportuniste. Cette continuité dans la méthode est la clé de notre approche ; nous sommes convaincus qu’elle continuera de faire le succès d’Echiquier Agressor au cours des 25 prochaines années.

Les opérations

Conjoncturelles

Depuis le début de l’année, deux grands événements sont venus bouleverser l’agenda politique international : le référendum sur le Brexit et les élections américaines. Après avoir débuté l’année avec un taux de cash élevé, Echiquier Agressor a profité de la baisse du marché en février pour réinvestir ces liquidités et amorcer l’augmentation de l’exposition du fonds sur des titres plus value, dont les valorisations nous paraissaient excessivement faibles. La surprise du Brexit nous a permis de poursuivre ce mouvement et de saisir des opportunités comme REXEL. Le jour même du résultat du référendum, ce leader de la distribution de matériel électrique pour professionnels a annoncé la réorganisation de sa gouvernance avec la nomination d’un nouveau directeur général et d’un nouveau président du conseil d’administration. Ce changement managérial était le catalyseur que nous attendions pour constituer une position sur ce titre dont la valorisation nous apparaît toujours déprimée.

Contrairement à l’Europe, l’horizon politique semble désormais dégagé aux Etats-Unis. Nous ne prenons pas de pari sur l’impact de la future politique économique et bâtissons toujours nos cas d’investissement en nous affranchissant le plus possible des aléas économiques et politiques. Néanmoins, plusieurs de nos convictions devraient profiter de la politique de relance des infrastructures et de réindustrialisation du pays prônée par Donald Trump. ALSTOM, PHILIPS LIGHTING, REXEL et CNH INDUSTRIAL figurent parmi les très probables bénéficiaires de cette nouvelle donne politique.

Fondamentales

Malgré le récent rebond des financières, Echiquier Agressor reste prudent à l’égard de ce secteur largement tributaire des aléas macroéconomiques et réglementaires. Nous avons néanmoins réduit la sous-pondération du portefeuille à ce secteur : SCOR est ainsi à nouveau l’une des principales convictions du portefeuille. Nous sommes convaincus que les anticipations sur le réassureur français sont excessivement pessimistes, et nous estimons que la valeur de cette entreprise est parmi les plus sensibles à la remontée des taux longs américains.

Dans ce contexte de fin de cycle de baisse des taux longs, les valeurs de croissance à multiples élevés nous paraissent particulièrement vulnérables. Nous avons donc fortement réduit l’exposition du fonds à RECKITT BENCKISER ainsi qu’à KERRY GROUP, et soldé notre position en STADA. Nous leur préférons un titre comme RYANAIR, première position du fonds aujourd’hui. Le leader européen du transport aérien offre en effet des perspectives de croissance tout aussi solides voire plus soutenues. Sa valorisation est injustement pénalisée par la mauvaise réputation des compagnies aériennes auprès des investisseurs.

Stratégie d’investissement

La stratégie d’investissement d’Echiquier Agressor consiste à sélectionner un nombre très limité de titres sur lesquels nous estimons avoir une meilleure compréhension des enjeux stratégiques que la moyenne des investisseurs. Aujourd’hui nous concentrons surtout nos efforts sur des sociétés pénalisées par la mauvaise perception de leur environnement sectoriel, des histoires de retournement ou d’amélioration de gouvernance. Malgré les incertitudes politiques et macroéconomiques, nous pensons que l’environnement actuel est favorable à notre stratégie de stock-picking, à condition bien sûr de continuer à bâtir des convictions fortes et de résister aux effets de mode.