<< Retour aux actualités

Le point sur Echiquier Global

Innovation, voilà le mot d’ordre d’Echiquier Global qui, depuis sa création en 2010, reste focalisé sur les leaders mondiaux de croissance. Ces sociétés, sélectionnées avec le plus grand soin pour concentrer le fonds sur 25 valeurs seulement, pérennisent leur avantage concurrentiel grâce à leur capacité à innover et à s’adapter à un environnement en perpétuelle mutation. Cette méthode d’investissement de long terme disciplinée, conjuguée à notre volonté d’être proches des entreprises dans lesquelles nous investissons, nous permet de surperformer notre indice de référence  avec une grande régularité. Ainsi, depuis le début de l’année, Echiquier Global a généré une performance de 12,%, battant largement — de près de 8% — l’indice MSCI ACWI (+4,6%). Sur douze mois, la performance de votre fonds s’élève à 16,3% (12,8% pour l’indice de référence), et atteint 46,3% sur les trois dernières années (32,5% pour l’indice) avec une volatilité inférieure.

Les opérations

conjoncturelles

L’amélioration de la conjoncture économique mondiale, pilotée par les banques centrales, a eu pour conséquence de réduire fortement la volatilité, et ce malgré un risque géopolitique accru dont l’impact sur les devises a fait une victime principale : le dollar américain, qui s’est fortement déprécié sur l’année.

Ce mois de rentrée a été mis à profit par votre équipe de gestion pour effectuer de nombreux voyages autour du monde — Silicon Valley, Hong Kong, Taiwan, Thaïlande, Indonésie et Japon —, à la rencontre des entreprises.

Nous restons constants dans notre méthode d’investissement, classant toujours le portefeuille en quatre catégories. La principale est composée d’entreprises Global Growth, des valeurs en forte croissance dominant mondialement leur marché et dont FACEBOOK est l’emblème : le groupe, qui a publié un chiffre d’affaires en croissance de 45% au deuxième trimestre, génère moins de la moitié de ses ventes dans son pays d’origine, les Etats-Unis.

Viennent ensuite les Blue Chip Growth, des sociétés dont la croissance est moins importante mais dont la pérennité est plus évidente et la franchise mondialement établie. Les principales positions de cette poche sont LVMH et THERMO FISHER, leader mondial de matériel de recherche et d’analyse pour le secteur des biotechnologies.

Les leaders régionaux constituent une catégorie à part entière. Après l’élection de Donald Trump, de nombreuses devises et valeurs latino-américaines ont drastiquement chuté, nous offrant l’opportunité d’intégrer en portefeuille WALMEX, distributeur américain, BANORTE, banque mexicaine, ou encore ITAU UNIBANCO, banque brésilienne.

La dernière catégorie se compose de leaders cycliques, une classe d’actifs traditionnellement sous-pondérée dans le fonds. Si nous avons conservé nos positions dans le leader de la robotique FANUC, et dans EOG, leader du pétrole alternatif américain, nous avons cédé notre participation dans le groupe DEERE, qui avait atteint notre objectif de prix de vente.

Fondamentales

Principale position de votre fonds, FACEBOOK est une remarquable machine à générer du cash, qui, en dépit d’une capitalisation d’environ 500 milliards de dollars, continue de croître rapidement, comme en témoigne son résultat net du dernier trimestre. A 4 milliards de dollars, il est supérieur à celui généré par le groupe sur une année entière, il y a à peine deux ans.

La nouvelle thématique d’investissement qui retient notre attention et nos investissements est l’intelligence artificielle. Nous détenons ainsi des titres de trois des quatre hyperscalers (FACEBOOK, AMAZON et ALPHABET), qui ouvrent la voie au développement de cette technologie révolutionnaire — l’hyperscale donc —  du traitement des données. Nous avons également initié cette année une position en NVIDIA, dont les unités de traitement graphique sont au cœur de la révolution de l’intelligence artificielle.

Stratégie d’investissement

Echiquier Global reste un fonds de conviction très concentré sur 25 titres. Les cinq premières positions représentent 32% du fonds et les dix premières 54%. Nous restons disciplinés dans notre approche et sélectionnons ce que nous estimons être des gagnants structurels.