Votre avis compte !
Aidez-nous à améliorer le site lfde.com en répondant à notre questionnaire.

<< Retour aux actualités

Quelle sera la fiscalité de votre épargne en 2018 ?

 

La loi de finances 2018 apporte de nombreux changements sur la fiscalité de votre épargne. Pour commencer l’année, nous vous proposons une synthèse des principales réformes fiscales.

Fiscalité des livrets et des comptes titres

 

A compter du 1er janvier 2018, l’ensemble des revenus mobiliers (dividendes, intérêts, etc.)  et les plus-values de cession de valeurs mobilières sont soumis, par défaut, à un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) au taux de 12,8%. Il faut ajouter les prélèvements sociaux dont le taux est relevé à 17,2% d’où une taxation globale de 30% appelée flat tax.

tableau1* Sur option imposition au barème progressif de l’IR (option globale à l’ensemble des revenus et plus-values de l’année)

 

Fiscalité du PEA et du PEA-PME : une attractivité fiscale préservée

 

tableau2


Fiscalité des contrats d’assurance vie ou de capitalisation en cas de retrait

 

Pour les versements réalisés avant le 27/09/17 la fiscalité ne change pas. La flat tax de 30% concerne les produits des versements réalisés à partir du 27/09/17. Elle s’applique en toutes circonstances sur les contrats d’assurance vie de moins de 8 ans, et sur ceux de plus de 8 ans dès lors que l’assuré a déjà versé plus de 150 ke€ sur l’ensemble de ses contrats. Quelle que soit la date de votre versement, vous aurez toujours la possibilité d’opter pour l’imposition des gains au barème progressif de l’IR.

tableau3

PFL : Prélèvement Forfaitaire Libératoire
PS : Prélèvement Sociaux 
* Après abattement de 4600(célibataire) ou 9200e (couple)

 

L’Impôt sur la Fortune (ISF) est remplacé par l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

 

tableau4