Avy Amiel

Actions décotées ou de croissance, quel style de gestion choisir ?

 

 

Pour établir une stratégie de gestion au sein de votre portefeuille de valeurs mobilières, il est primordial de bien sélectionner les actions. Mais quel profil d’entreprise choisir ? Faut-il investir dans des entreprises qui ont une forte croissance de leur activité (on parle alors de style de gestion « Growth ») ou plutôt dans des valeurs décotées en espérant une amélioration (il s’agit ici du style de gestion « Value »)

Croissance ou Value, ces deux styles de gestion sont au cœur de l’actualité des marchés financiers. Comment les distinguer ? quelles sont les caractéristiques de ces actions ?

 

Quelles sont les caractéristiques du style de gestion Growth ?

Ce style de gestion s’intéresse aux valeurs de croissance. Il se concentre sur les entreprises qui présentent une croissance régulière de leurs bénéfices avec de fortes perspectives de développement, c’est le critère principal. Ces entreprises sont identifiées pour leur capacité à délivrer une croissance pérenne offrant une forte visibilité sur leur activité. Ces entreprises affichent une croissance de leur chiffre d’affaires et de leurs bénéfices, en moyenne, supérieurs à celle du marché et celle de leur secteur. Ainsi, les valeurs de croissance ont souvent une valorisation boursière plus élevées que la moyenne du marché. Elles sont en général sur des secteurs porteurs et profitent de tendances longues et fortes de la consommation, comme par exemple le secteur des nouvelles technologies, le luxe ou encore les énergies renouvelables.

En général, les valeurs de croissance distribuent moins de dividendes que la moyenne car elles ont besoin de réinvestir leurs bénéfices pour financer leur développement.

 

Comment reconnaître le style de gestion Value ?

Ce style de gestion s’intéresse aux valeurs décotées, délaissées par le marché. Il s’agit de rechercher les entreprises sous-évaluées par le marché en comparant le cours de l’action à la valeur intrinsèque de l’entreprise. Mais comment évaluer au plus juste la valeur réelle d’une entreprise ? La question est importante car il faut ici écarter les sociétés sous-évaluées qui seront amenées à le rester faute de résultat convaincant. Pour cela, des ratios boursiers sont utilisés afin de comparer les sociétés entre elles. Citons par exemple, le prix d’une action rapportée aux bénéfices, à son chiffre d’affaires ou encore au dividende versé.

Actuellement, certains secteurs sont associés au style de gestion value, il s’agit par exemple du secteur bancaire, de l’automobile, des télécoms…

Dans le style de gestion value les entreprises génèrent souvent des flux de trésorerie significatif leur permettant de verser un dividende important.

 

Combiner ces deux styles de gestion permet de construire une allocation de portefeuille et profiter des différentes tendances de marchés. Depuis plus de 30 ans, La Financière de l’Echiquier déploie une

expertise sur ces styles de gestion. Cette expertise s’appuie sur la connaissance approfondie des entreprises et une gestion de conviction privilégiant des valeurs de qualité dotées d’une bonne gouvernance.