La liquidité : un critère essentiel à prendre en compte dans vos investissements

Décider d’investir suscite de nombreuses interrogations : Quels sont mes objectifset mon horizon de placement ? Est-ce le bon moment ?  

Moins souvent abordée, la question de la liquidité du placement revêt pourtant une importance particulière. Autrement dit : est-il possible de récupérer rapidement l’argent placé ? 

Savoir si vous pouvez rapidement et facilement récupérer votre argent est une information essentielle à prendre en compte. 

Points clés

⇒ Choisir un placement liquide permet d’avoir accès à votre argent plus facilement. Pour votre épargne de court terme, privilégiez donc la liquidité. 

⇒ Votre argent est toujours disponible sur une assurance vie ou un PEA. Vous pouvez retirer votre argent avant la date recommandée, mais vous renoncerez aux avantages fiscaux.  

⇒ En investissant avec LFDE, vous accédez à des fonds de placements permettant de s’exposer au risque de marché pour espérer un rendement attractif, tout en restant liquide. Vous pouvez retirer votre argent en quelques jours sur simple demande auprès de votre gérant privé.1 

 

Qu’est-ce que la liquidité d’un placement ?

La liquidité d’un actif est sa capacité à être acheté ou vendu rapidement sans impact majeur sur son prix. Votre argent reste disponible. 

A l’inverse, un placement peu liquide implique qu’en cas d’imprévu, vous ne pourrez pas récupérer cet argent sans accepter de subir des frais, des délais parfois conséquents, voire une perte de valeur significative. 

 

Comment distinguer les placements liquides et illiquides ? 

La disponibilité de votre épargne varie selon la nature de votre placement. Transformer votre investissement en argent liquide, ou en ‘cash’ selon l’anglicisme, peut s’avérer plus ou moins simple. Voici quelques exemples : 

  • L’argent sur un compte courant : Cet argent est totalement liquide car vous pouvez lutiliser à tout moment, sans contrepartie.  
  • Une action cotée en Bourse : Les actions cotées sont considérées comme liquides. Un grand nombre d’acteurs s’échangent en permanence les titres cotés en Bourse. Ainsi, si vous détenez des actions, vous pouvez vendre rapidement vos titres sans subir de décote par rapport à leur valeur de marché actuelle. Il en va de même pour les obligations cotées . 
  • Un appartement : L’immobilier détenu en direct est généralement considéré comme peu liquide, car il est impossible de savoir avec certitude le temps que prendra la vente du bien et à quelle décote. Trouver un acheteur au prix annoncé peut prendre du temps, et vendre rapidement peut supposer de baisser considérablement le prix de vente. Même si la vente est rapide, les démarches administratives et légales impliquent généralement un délai d’au moins trois mois. Un appartement parisien sera néanmoins plus liquide qu’une maison secondaire dans le Morvan par exemple.  
  • Une œuvre d’art : Une œuvre d’art est considérée comme un actif très peu liquide. Elle peut prendre beaucoup de valeur au fil du temps, mais le marché est étroit. Cela signifie que le jour où vous décidez de vendre votre bien, vous n’avez pas de garantie qu’un acheteur vous fera une offre au prix demandé. 

 

Votre argent peut-il être “bloqué” sur votre assurance vie ou votre PEA ? 

La disponibilité de votre argent varie également selon le type de compte sur lequel vous réalisez votre investissement. 

Deux éléments sont à distinguer lorsque vous faites un investissement :  

  • Le contenant : il s’agit du type de compte ou “d’enveloppe fiscale” dont vous vous servez comme réceptacle pour réaliser vos placements. En France, les plus communs sont les livrets d’épargne (Livret A, LDD…), l’assurance vie, le PEA et le compte titres.  
  • Le contenu : ce sont les investissements que vous réalisez au sein de votre compte. Par exemple, au sein d’une enveloppe “compte titres”, vous pouvez être investi(e) sur plusieurs types d’actifs, tels que des fonds communs de placement en actions, des obligations d’entreprise détenues en direct, voire des titres d’entreprise non cotés.  

Certaines enveloppes fiscales contraignent la disponibilité de largent placé, indépendamment de leur contenu, c’est-à-dire de la nature des investissements réalisés en leur sein.  

En pratique, il est rare que l’argent soit totalement bloqué sur ces comptes. 

 

Les préjugés sur les comptes « bloqués » 

Mon argent est-il bloqué sur une assurance vie ? Réponse : non.

Pour l’assurance vie, les rachats du contrat ont tendance à avoir une fiscalité décroissante au fil des années. Attendre 8 ans vous permet ainsi d’optimiser la fiscalité attachée au produit.

Toutefois, en cas de besoin, vous pouvez récupérer votre argent à tout moment et ce dès l’ouverture de votre contrat. Si votre rachat survient au cours des 4 premières années, vous devrez renoncer à l’avantage fiscal sur l’imposition des plus-values. 

Mon argent est-il bloqué sur un PEA ? Réponse : non. 

Comme pour l’assurance vie, vous pouvez décider de retirer votre argent à tout moment après l’ouverture de votre compte.  

Toutefois, un retrait effectué avant 5 ans de détention occasionne plusieurs désavantages : vous perdez l’avantage fiscal du PEA sur l’imposition des plus-values et votre PEA sera clôturé automatiquement, c’est-à-dire que vous perdrez votre antériorité fiscale. 

Depuis la loi Pacte d’octobre 2019, un retrait partiel après ans de détention du compte n’entraîne plus sa fermeture et vous pouvez continuer à réaliser des versements sur le compte.  

  • En pratique, il est possible de retirer votre argent d’une assurance vie ou d’un PEA à tout moment si vous en avez besoin 
  • Nous recommandons autant que possible d’attendre les échéances de chacune de ces enveloppes pour bénéficier de leurs avantages fiscaux, ainsi que de respecter l’horizon que vous vous êtes fixé dans le cadre de votre projet d’investissement 

Quels autres comptes peuvent être bloqués ? 

D’autres types de produits d’épargne comportent des contraintes de disponibilité plus fortes que l’assurance vie ou le PEA. C’est le cas du Plan d’épargne entreprise (PEE) ou du Plan Epargne Retraite (PER) par exemple. Ces dispositifs prévoient toutefois, des possibilités de déblocage anticipé, en cas d’accident de la vie par exemple.  

Dans le cas du PEE, l’argent versé sur le compte est bloqué pour au moins cinq ans. Un déblocage anticipé peut être demandé en cas d’accident de la vie ou d’achat d’une résidence principale, mais aussi suite à la rupture du contrat de travail, un mariage, la naissance d’un troisième enfant, ou un divorce par exemple.  

Le PER, nouveau produit d’épargne retraite individuelle depuis 2019 est destiné à rester bloqué jusqu’à votre retraite. La loi Pacte prévoit toutefois la possibilité de récupérer le capital constitué afin d’acheter une résidence principale, en plus des situations d’accidents de la vie.  

 

Faut-il privilégier les placements liquides ? 

Si vous avez le choix entre deux investissements avec un niveau de risque et une espérance de rendement équivalents, il peut être pertinent de privilégier celui qui aura le plus de liquidité.

Au-delà de ce principe, il n’y a pas de bonne réponse. Le risque de liquidité que vous pouvez supporter dépend des critères de votre projet d’investissement et de votre situation personnelle. Un placement illiquide peut vous permettre d’accéder à une espérance de rendement supérieure, en vous offrant une “prime d’illiquidité” (ex : capital investissement), à condition de pouvoir se passer de cet argent sur le court terme. 

Si vous projetez l’acquisition d’un bien immobilier dans quelques années, par exemple, vous aurez besoin de davantage de liquidité que pour financer les études de vos enfants encore en bas âge.  

En pratique, il est intéressant de se constituer une réserve de liquidité pour votre épargne de court terme. L’important est de bien calibrer votre réserve de liquidité :  

  • Avec trop de liquidité sur votre compte courant ou vos livrets, vous renoncez peut-être inutilement à des placements plus risqués qui présenteraient une opportunité de rendement, et les intérêts que vous gagnez peuvent être inférieurs à l’inflation 
  • Si vous n’avez pas suffisamment de liquidité, vous risquez de vous trouver à court de trésorerie en cas d’imprévu.

 

Obtenir du rendement tout en gardant votre argent disponible : L’intérêt de la Bourse. 

L’espérance de rendement est liée au risque d’un investissement.  

Il existe des actifs risquésavec une espérance de rendement supérieure, tout en étant facilement échangeables, donc liquides : c’est le cas des produits cotés en Bourse. 

La Bourse concentre les acheteurs et les vendeurs d’actifs sur le même marché. Elle crée donc de la liquidité, car les entreprises cotées ouvrent une partie de leurs titres au public, et les échanges sont réguliers. Pour des entreprises aussi importantes que les GAFAM par exemple, les échanges sont plus rapides que pour des entreprises plus petites, ce qui peut faire varier la liquidité.  

Même si la liquidité peut varier entre les titres de Bourse en fonction de plusieurs critères, ils sont considérés comme liquides. 

  • Attention, un actif liquide ne signifie pas sans risque de perte en capital.

 

Les placements proposés par La Financière de l’Echiquier sont-ils liquides ? 

  • La gestion sous mandat de LFDE propose des mandats de gestion essentiellement constitués de fonds de placements investis de manière diversifiée sur les marchés financiers. 

LFDE accorde une attention particulière à la liquidité des titres de ses fonds à travers 3 engagements : 

  • Nous n’investissons pas dans des entreprises aux capitalisations trop faibles, qui ont trop peu d’acheteurs potentiels.2   
  • Nous limitons notre poids dans le capital de chaque société. 
  • Nous prenons en compte la taille du flottant, soit la part cotée en bourse du capital d’une entreprise. En d’autres termes, il s’agit de la part des actions susceptibles d’être échangées sur le marché – des entreprises dans lesquelles nous investissons. Plus le flottant d’une entreprise est important, plus ses actions sont liquides.  

C’est l’un des atouts des placements réalisés auprès de LFDE :
Ils permettent de vous exposer au risque de marché pour espérer un rendement avantageux, tout en restant liquide. Vous pouvez retirer votre argent en quelques jours sur simple demande auprès de votre gérant privé.

Pour résumer, nos 3 conseils  

  1. Au moment de choisir un investissement, demandez quelle sera la disponibilité de votre argent. 

  2. Trop de liquidité peut aussi être une stratégie inefficace : L’épargne de précaution et les projets à court terme doivent rester disponibles à tout moment. Le reste peut se permettre d’être moins liquide pour améliorer vos perspectives de rendement.  

  3. Pour les investissements plus risqués, privilégiez les investissements sur les marchés cotés, qui pourraient permettre de concilier espérance de rendement avec liquidité.  

 

Pour aller plus loin  

Selon votre objectif et votre horizon de placement, vous pouvez fixer une contrainte d’illiquidité à un actif disponible par nature.  

  • Dans le cas par exemple d’une assurance vie en UC cotées (liquide) dédiée aux études de vos enfants, vous vous engagez à attendre que votre enfant ait 18 ans 
  • Investir dans des fonds cotés en bourse comporte un risque de perte en capital indépendant de ces contraintes d’illiquidité. 

Un placement illiquide par nature peut être rendu liquide par l’enveloppe qui le contient. Ceci se fait souvent en renonçant à une prime de liquidité 

  • Par exemple, un actif immobilier au sein d’une assurance vie.  

 

1 Les délais de rachat peuvent varier selon les contrats. En cas de doute, parlez-en à votre conseiller. 

2 Nos fonds demeurent investis dans des entreprises de tailles différentes. Certains fonds sont notamment spécialisés dans les capitalisations de tailles petites à moyennes.