Le point sur Echiquier Agenor Mid Cap Europe

Après une progression de +34%[1] de sa valeur liquidative en 2019, Echiquier Agenor SRI Mid Cap Europe parvient à limiter sa baisse à -0,78% en 2020 (-19% pour son indice) malgré une crise sanitaire et économique d’une ampleur inédite. Cette capacité avérée à surperformer jusqu’ici quelle que soit la configuration des marchés, repose sur un stock-picking très sélectif. Nous investissons dans un nombre limité de projets de croissance ambitieux selon un processus structuré. Un mariage d’audace et de prudence qui fait l’ADN du fonds.

Avec 1,5 milliard d’euros d’encours, notre ambition pour Echiquier Agenor SRI Mid Cap Europe reste inchangée : construire un des tous premiers fonds européens de valeurs moyennes de croissance, associant performance, prise en compte des enjeux ESG et maîtrise de la volatilité.

LES OPÉRATIONS CONJONCTURELLES

La nette surperformance du fonds depuis le début de l’année s’appuie sur 4 principaux piliers :

– Un positionnement renforcé sur des valeurs de croissance visible, capables de maintenir dans la durée une rentabilité élevée. Ces « gagnants structurels » représentent près de 80% du portefeuille.

– Une sélection de titres favorable, avec des valeurs qui ont bien résisté et une absence des secteurs les plus impactés par la crise.

– Un travail substantiel sur la liquidité du fonds : nous avions notamment augmenté la borne haute de notre univers d’investissement à 10 milliards d’euros en 2019, et constatons que les valeurs les plus liquides ont mieux résisté durant la correction.

– Le maintien d’une discipline stricte de valorisation et de gestion des pondérations. Dans un contexte de fort rebond des marchés en 2019 et de valorisations élevées, nous avions limité le taux d’investissement à 82% en début d’année. Nous avons utilisé une partie de ces liquidités pour renforcer prudemment de beaux dossiers lors de la correction du marché.

LES OPÉRATIONS FONDAMENTALES

Votre fonds est exposé depuis plusieurs années au secteur du diagnostic in-vitro – près de 10% du portefeuille à ce jour – avec DIASORIN, BIOMERIEUX et TECAN. Ce secteur dispose selon nous de fondamentaux attractifs : croissance de 5% par an, forte récurrence de l’activité, niveaux de rentabilité élevés. BIOMERIEUX se distingue par la croissance de son activité de diagnostic moléculaire, DIASORIN par sa forte rentabilité (30% de marge opérationnelle) et TECAN par sa capacité à accompagner les grands acteurs du secteur dans le développement de plateformes.

Ces 3 valeurs pourraient selon nous connaître en 2020 une forte accélération de leur croissance, tirée par les besoins en tests Covid-19. Cette crise met en lumière le rôle clef du diagnostic in-vitro, sur lequel repose la majeure partie des décisions médicales alors qu’il représente moins de 5% des dépenses de santé. Si nous avons légèrement allégé nos positions après la forte hausse des cours, notre conviction reste forte sur ce secteur dont la valeur stratégique devrait encore se renforcer.

STRATÈGIE D’INVESTISSEMENT

Voilà plus de 5 ans que votre équipe de gestion a repositionné le fonds sur la croissance, avec la mise en place d’un processus d’investissement structuré. Si cette stratégie a fait ses preuves – +52% sur les 5 dernières années contre +6% pour son indice, avec une volatilité inférieure – , l’équipe de gestion entend renforcer encore le processus d’investissement. L’obtention du label ISR de l’Etat français fin 2019 s’inscrit dans cette démarche. Nous avons la conviction que l’intégration des critères ESG dans notre gestion sera créatrice de valeur : elle renforce notre connaissance des entreprises et la sélectivité de notre stock-picking, 2 éléments décisifs pour surperformer selon nous dans un contexte de marché exigeant.

Le fonds est principalement exposé au risque de perte en capital, au risque actions et au risque lié à l’investissement dans des actions de petite et moyenne capitalisation.

[1] Sur 1, 3 et 5 ans : +33,85%, +21,7% et +25,36% vs +31,44%, +19,03% et +23,53% pour le MSCI EUROPE SM CAP NR