Olivier de Berranger et Jean Biscarrat

Le point sur Echiquier Patrimoine

Depuis près de 25 ans, la vocation d’Echiquier Patrimoine est de protéger votre capital en limitant son exposition aux marchés actions. Si l’exercice a été ardu l’année dernière, le repositionnement opéré depuis le début de l’année sur la poche actions place le fonds dans une meilleure posture pour faire face à un environnement de marché toujours aussi volatil.

Le stock-picking et la mobilité sur la poche actions ont été employés à réduire notre exposition au cycle et à nous focaliser sur des sociétés aux modèles résilients et peu corrélés à l’évolution des marchés. Ces ajustements ont permis à Echiquier Patrimoine de remplir son mandat au mois de mai puisque votre fonds résiste bien dans des marchés en baisse de plus de 6%.

 

Les opérations conjoncturelles

 

Le rallye du début d’année a laissé place depuis plusieurs semaines à des comportements de marché plus erratiques. Les indices actions mondiaux sont en repli au mois de mai dans le sillage de la relance surprise des tensions commerciales. Echiquier Patrimoine, qui a souffert en 2018 de la baisse des marchés actions, a abordé 2019 avec une poche actions profondément remodelée. Nous avons réduit l’exposition cyclique du portefeuille, allégé les sociétés aux bilans endettés et profité de points d’entrée attractifs en début d’année pour nous renforcer sur des titres au comportement boursier décorrélé des indices.

Ces nouvelles orientations ont permis au fonds de tirer son épingle du jeu depuis le début de l’année, y compris lors de la baisse récente des marchés : Echiquier Patrimoine gagne près de 3% sur l’année et se maintient en mai dans des marché actions européens en baisse. Nous avons également bénéficié de la mise en place d’une couverture sur la poche actions qui nous a permis de résister à la baisse récente des indices tout en conservant une exposition hors couverture proche de 30%.

 

fondamentales

 

La poche obligataire de votre fonds n’a pas changé de cap et assure parfaitement sa mission : minimiser la volatilité du fonds grâce aux obligations en portefeuille tout en évitant les pertes significatives. Le contexte de taux très bas nous incite à rester prudents sur nos investissements obligataires. Les obligations en portefeuille affichent une duration à peine supérieure à deux ans qui descend à 1,75 an après couverture partielle du risque de taux. A l’exception près de quelques périodes de stress ponctuelles, les primes de risque restent elles aussi, et depuis plusieurs années,  proches de leurs points bas post-crise financière. Sous l’effet combiné des éléments mentionnés précédemment et de la grande majorité de dossiers Investment Grade qui compose la poche obligataire, le rendement actuariel se situe à 0.5% par an.

Nous avons mis à profit la forte correction de certaines petites et moyennes valeurs en fin d’année dernière pour initier des positions sur des sociétés de qualité telles que SOMFY, GROUPE OPEN ou BASTIDE LE CONFORT MEDICAL. Cette dernière correspond bien au type de dossier que nous recherchons sur la poche actions : une société familiale et un modèle de croissance visible, peu exposé au cycle, qui a fait ses preuves en tant que consolidateur dans un marché de niche très fragmenté. Aux côtés de ces titres qui redonnent du potentiel de hausse à la poche actions, nous sélectionnons également des sociétés plus matures à rendement élevé telles que SCOR : le leader français de la réassurance a fait son entrée dans le fonds suite à l’OPA avortée de Covea.

 

Stratégie d’investissement

 

Fidèles à l’ADN du fonds, nous sommes donc revenus aussi bien sur des dossiers défensifs à haut rendement parmi les moins cycliques de leur secteur que sur des petites et moyennes capitalisations boursières, le plus souvent contrôlées, dont nous partageons la vision du management. La poche actions est actuellement concentrée autour de 38 positions issues de secteurs variés (industrie, télécommunications, énergie) à majorité françaises. Après une année 2018 compliquée pour le fonds et les marchés, nous nous reposons plus que jamais sur notre discipline de gestion afin d’offrir une solution crédible de conservation du capital dans un environnement de marché en proie à de nouveaux épisodes de volatilité.

 

Données au 31/05/2019 – Source : La Financière de l’Echiquier. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les valeurs citées sont données à titre d’information, leur présence en portefeuille n’est pas garantie.